La Guinguette Vide.



Harold, Svineviken, Västra Götaland, 2017.

Cette série a été photographiée en décembre et janvier derniers en Suède dans la région du Västra Götaland, ainsi qu’aux alentours de Gotebörg. Elle essaie de rassembler tant bien que mal la recherche de tous les signes de la disparition du sentiment amoureux et du vide qu’il peut parfois laisser à sa place. L’effacement progressif de l’image du désir se transformant en simple souvenir. Les mots, les choses s’effaçant au profit de sensations que l’on ne peut matériellement montrer ou même expliquer avec des mots.

Peut-être faut-il juste déjà essayer de les représenter simplement.

Ce sentiment ne semble plus être présent et pourtant il est partout à la fois et c’est peut-être ce qui m’a poussé, sans vraiment le savoir, à appuyer sur le déclencheur.



La guinguette vide d’Asperö, 2017.



Entrée, Långedrag, 2017.


Rencontre avec l’être aimé, Asperö, 2017.



Gabriel, Donsö, 2017.


Fenêtre, Fiskebäck, 2017.


Maria, Svineviken, Västra Götaland, 2017.


Ponton vers le vide, Saltholmen, 2017.



Gabriel, Asperö, 2017.



Autoportrait, Svineviken, Västra Götaland, 2017.



Je reviendrai bientôt, Donsö, 2017.


Bonnet rouge, arrivée à Asperö, 2017



Piste d’atterissage, Svineviken, Västra Götaland, 2017.



Ambiance à Orust, Västra Götaland, 2017.


The empty ballroom

These photographs were taken during a trip to Sweden over the past December and January. The series tries to gather and emphasize all the symbols of the void often created by the disappearance of the feeling of love. It tries to catch the progressive desertion of the desire that once was at the center of life itself. All the words, all the things vanishing as they are traded off for pure and simple sensations which can’t be materially shown nor explained with words.

Maybe it is worth trying to simply represent them.

That feeling seems missing but still is everywhere obviously, perhaps forcing me to pull the trigger of the uncanny.


Racines aériennes, Donsö, 2017.


Centre ville, Svineviken, Västra Götaland, 2017.



Maria, Svineviken, Västra Götaland, 2017.



Armatures, Långedrag, 2017.


Libère-moi, Svineviken, Västra Götaland, 2017.


Vision, Asperö, 2017.



Autoportrait II, Svineviken, Västra Götaland, 2017.


La maison rouge, Asperö, 2017.



Le chemin, Donsö, 2017.


Bâches, Långedrag, 2017.


Silhouette, en arrivant à Donsö, 2017.


Grues, Gotebörg, 2017.


La fin du désir, Göteborgs Naturhistoriska museum, 2017.



Retour en haut.


Tous droits reservés, Vianney Quecq d’Henripret 2019.